Un bébé est mort après avoir été violé. Regardez ce qui attend maintenant le coupable

L’histoire se passe au Cottageville dans l’état de Virginie occidentale, où un homme du nom de Benjamin Taylor âgé de 32 ans est accusé de meurtre au premier degré de la fille de sa petite amie. B.T viol le bébé de celle-ci âgé à peine de 9 mois. Deux jours après, la victime n’a pas survécu au drame.

D’après les témoignages de la maman à la police, Amanda Adkins, cette mère trentenaire était en train de faire sa sieste et en se réveillant elle ne trouvait plus son bébé dans son berceau. Après avoir cherché dans toutes les pièces de la maison, elle a finalement été sidérée par l’état dans lequel elle a retrouvé sa fille Emmaleigh. Profitant de l’absence de sa petite amie, Benjamin Taylor emmène Emmaleigh au sous-sol pendant qu’il faisait sa lessive.

La petite a été retrouvée inconsciente et ensanglantée au sous-sol. De leur part, les autorités affirment que la petite a tellement été abusée qu’au moment de l’arrivée des secours elle se trouvait déjà dans un état de mort cérébrale. Elle a décédé de ses blessures après 48 heures.

                                                   Via : collegecandy

Suite à ce drame, la page de Benjamin Taylor a reçu une pluie de commentaires qui reflètent la rage, la profonde tristesse ou encore la haine des internautes de divers horizons.

                                                 Via : collegecandy

De son côté, la famille de la victime décrit l’agresseur comme un monstre dans la peau d’un humain notamment une cousine de la maman, Danielle Adkins qui raconte avec dégoût avoir cru que sa cousine avait trouvé le prince charmant. « Elle était rayonnante et heureuse, Benjamin voulait partager des choses avec elle et était affectueux avec les enfants ! » Elle martèle que la justice ne sera rendue que si B.T ressent toutes les douleurs que la petite a éprouvées.

Via : collegecandy

Une pétition a été signée par des personnes provenant des quatre coins des Etats Unis, le but de cette pétition étant de pendre l’agresseur en public en guise d’exemple et espérer avec cet acte dissuader d’autres à faire subir le même sort à d’autres victimes.

Ce meurtrier sera probablement condamné à la peine de mort comme c’est souvent le cas aux USA.

Qu’en pensez-vous ? La peine de mort (comme appliqué aux USA) est elle légitime dans ce genre de situation ?

Via : collegecandy

La France doit elle rétablir la peine de mort dans ce genre de situation ? Notre rédaction ne donne pas d’avis, nous aimerions que le débat s’engage en réponse à ce post sur Facebook.

Source

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Inline
Inline