Cette maman buvait jusqu’à 40 bières par jour avant de se rendre compte de la vérité…

L’alcool est terriblement dangereux, et l’histoire de Beverley ­Pickorer va encore une fois nous le prouver.

En effet, en observant le corps affaibli de Beverley Pickorer, on ne peut certainement pas se douter qu’il s’agit en fait d’une jeune femme seulement âgée de 35 ans.

La femme, qui est maman de quatre enfants, est atteinte d’une cirrhose du foie, en plus d’avoir les dents complètement pourries. D’autant plus que , Beverley est dans l’incapacité de parler ou de se nourrir par elle-même après avoir passé dix ans à boire sans cesse.

Elle pouvait atteindre jusqu’à 40 canettes de bière, sept pintes de bière dans des bars en plus d’une bouteille complète de cidre. Tout ça, en une seule journée…

Comme la maladie dont elle souffre est incurable, la mort est désormais inévitable pour Beverley.

Anthony, son mari depuis six ans est donc condamné à la voir partir lentement, mais sûrement.

Il a vu son épouse vivre un véritable enfer.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Anthony a souhaité rendre publiques les photos dévoilant Beverley à l’article de la mort. Ce qu’Anthony souhaite, c’est que les gros buveurs prennent conscience des graves dangers auxquels ils s’exposent.

Sinon, Anthony souhaite aussi pouvoir sortir Beverley de la maison de soins où elle vit afin qu’elle puisse finir ses jours à la maison. Voici quelques photos quelques heures avant sa mort (l’article continue après les photos)

Aux dires d’Anthony, les problèmes d’alcool de Beverley auraient commencé vers 20 ans, suite à des relations amoureuses qui se sauraient mal terminés

Ses quatre enfants, âgés entre six et quinze ans ont tous été pris en charge par l’État, car Beverley ne pouvait plus prendre soin d’eux.

Anthony avait promis à Beverley qu’elle mourrait dans ses bras à la maison, or pour l’instant, il fait face à une grande difficulté. Le système de soins de santé en Angleterre refuse de relocaliser la femme, car cela impliquerait des frais importants.

 

Source

Commentaires

Commentaires

Inline
Inline