Ce scientifique a réussi à prendre en photo une âme quittant le corps et voilà ce qu’il a pu voir !

L’âme humaine, un mystère à élucider, une énigme à résoudre pour l’humanité et ce, depuis des temps immémoriaux. Une infinité de théories ont fleuri sur le sol fertile de cette question demeurant jusque-là sans réponse décisive, et c’est dans ce sens-là, que bon nombre de scientifiques, trouvant que la théorie était loin d’apporter les éclaircissements nécessaires, ont décidé d’aborder la question d’un point de vue expérimental, ce qui a permis, dans certains cas, d’obtenir des résultats pour le moins étonnants !

Un procédé peu conventionnel

Un scientifique russe du nom de Konstantin F. Korotkov affirme que l’âme existe et qu’il y a sans aucun doute un moyen évident de démontrer qu’il existe quelque chose après la mort. Il a pris en photo une âme quittant le corps et a pu par la même occasion compter ses chakras !

Konstantin a mis en place un dispositif auquel il a donné le nom de « GVC » qui est basé sur un ancien système de points d’énergie méridiens originaire de Chine. Cet appareil mesure l’énergie biologique que dégagent tous les organismes vivants par le biais d’une évaluation non invasive et indolore. Cela consiste en un petit courant électrique mis en connexion avec le bout des doigts et qui met moins d’une milliseconde à envoyer des signaux vers le corps. Ce dernier répond avec une espèce de nuage d’électrons constitué de protons lumineux dès que ces décharges électriques sont émises à travers le corps. Cette lueur peut être capturée avec une caméra optique fonctionnant selon le système CCD avant que l’image ne soit transmise à un ordinateur.

Localisation des points d’énergie vitale appelés « Chakras »

Selon l’ancienne médecine Ayurvédique indienne, il existe 7 points d’énergie tout le long de notre corps connectés aux extrémités des doigts comme expliqué précédemment. Ces derniers sont représentés sous forme de boules de différentes couleurs indiquant combien d’efforts physiques, mentaux et émotionnels nous devons fournir pour les entretenir et les développer, celui du centre étant de loin celui qui nécessite le plus qu’on travaille dessus.

Chaque partie du bout des doigts correspond à un organe ou à un système différent dans le corps humain. C’est en partant de ce principe que le scientifique Konstantin F. Korotkov utilise un logiciel permettant détecter ces zones-là et à mettre une sorte d’aura tout autour en fonction du chakra auquel elle est liée.
Par ailleurs, le fonctionnement des chakras peut se traduire sous un aspect physique. Exemple : si le chakra correspondant à votre gorge est éteint, cela signifierait que vous avez besoin de parler plus. Et dans le même sens, si le chakra correspondant au cœur est éteint, cela voudrait dire que vous devriez faire preuve de plus de compassion et de compréhension vis-à-vis des gens autour de vous.

Ce scientifique s’est aussi servi de la photographie Kirlian pour montrer le moment où l’âme quitte le corps pendant le décès. Il dit qu’il y a une sorte de force vitale de couleur bleue qu’on pourrait voir quitter le corps en commençant par la tête et le nombril et en terminant par l’aine, la partie localisée à la jonction de la cuisse et du tronc. En outre, l’âme des personnes ayant connu une mort violente et inattendue peut s’exprimer par de la confusion sachant que leur conscience n’aura toujours pas percuté qu’elles sont en réalité mortes.

Plus de 300 médecins à travers le monde ont utilisé cette méthode pour observer le stress voire traiter certaines maladies comme le cancer.

En fin de compte, bon nombre de médecins commencent à comprendre que beaucoup de troubles sont avant tout déclenchés par une perturbation émotionnelle avant de se manifester sous forme d’une maladie physique. Et si les efforts de compréhension sur l’effet profond de la conscience sur le corps s’intensifient, plusieurs questions trouveront leur réponse à coup sûr dans la science.

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Inline
Inline