Un pompier sauve 8 chiots d’un incendie et il réalise que ce ne sont pas des chiots.

Sauver une vie, c’est un événement hautement chargée en émotions.

Qu’il s’agisse d’un être humain ou d’un animal, un sauvetage est toujours un moment fort en adrénaline.

Aux dires des secouristes, il semblerait même que de sauver la vie d’un animal comporte davantage de stress, car on ne sait jamais comment celui-ci réagira.

Le stress peut aussi être causé par le fait que l’animal soit piégé dans une zone difficilement accessible. Par exemple, ça peut être en haut d’un arbre ou dans des buissons bien touffus.

Dans d’autres cas, quand il s’agit de petits bébés, ceux-ci ont trop souvent la mauvaise habitude d’aller se cacher dans de très petits espaces.

Les pompiers doivent d’ailleurs intervenir très souvent dans de telles situations.

La semaine dernière, le pompier Brian Vaughan a justement dû intervenir dans un de ces sauvetages très spéciaux.

8 petits chiots étaient prisonniers d’un tuyau de drain.

De toute évidence, les propriétaires avaient décidé d’abandonner là les 8 bébés Labrador de couleur noire.

Le pompier et ses collègues auront eu besoin d’une bonne vingtaine de minutes afin de libérer les chiots.

Heureusement, au moment de les sortir du tuyau, ceux-ci semblaient encore en très bonne santé et aucun d’eux n’avait été blessé.

Mais ce n’est qu’après le sauvetage, une fois rendus au refuge d’animaux, qu’on a réalisé que les petits bébés n’étaient même pas des chiots.

En effet, les bébés étaient en réalité des petits renards!

Selon le pompier Vaughan, c’est un des vétérinaires du refuge qui s’est surpris de réaliser que les chiots étaient en fait des renards!

Il faut savoir que dans la région de Rocky Mountains, ce n’est pas très rare d’avoir affaire à des renards, car leur population est très nombreuse.

Selon Travis Sauder, qui dirige le Colorado Parks and Wildlife District, c’est le moment de l’année où on tombe très souvent sur des bébés renards qui ont été abandonnés.

Il faut tout d’abord s’assurer qu’ils puissent survivre et une fois qu’on sait qu’ils sont en bonne santé, la mission suivante est d’arriver à leur faire réintégrer leur habitat naturel, ce qui n’est pas toujours une chose très facile.

Sauder a notamment espoir que les bébés renards qui ont été sauvés parviendront à retrouver leur maman.

Enfin, Travis Sauder rappelle à la population qu’en cas de doute, lorsqu’arrive le moment de venir à la rescousse d’un animal qui a besoin d’être secouru, il est toujours préférable de demander les services d’un expert, car on ne sait jamais à quel type d’animal on pourrait avoir affaire.

C’est d’autant mieux pour la sécurité de la personne qui veut secourir l’animal que pour ce dernier.

À moins que vous ayez envie d’élever des loups chez vous sans même le savoir…

Source

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Inline
Inline