La noyade sèche est un danger qui guette de nombreux enfants. Voici comment en reconnaître les signes.

L’été rime souvent avec le soleil et les baignades à l’extérieur. Et beaucoup d’enfants adorent l’eau, mais risquent de se noyer s’ils ne sont pas sous une surveillance constante de la part de leurs parents. Mais saviez-vous qu’il existe un fléau beaucoup plus subtil mais tout aussi dangereux que la noyade telle que tout le monde la connaît?

Il existe deux types de noyades. La noyade la plus commune, la noyade humide que tout le monde connaît, et la noyade sèche, qui est la plus vicieuse puisqu’elle peut survenir plusieurs heures après la baignade.

Ce que vous devez savoir, c’est que la noyade sèche touche principalement les enfants, parce qu’il arrive souvent qu’un enfant avale une grosse gorgée d’eau par accident. Ce que l’on appelle aussi « Une tasse », quand par exemple votre enfant coule sous l’eau et en avale ainsi une grosse gorgée.

Certains parents craignent que leur enfant s’étouffe, mais sont finalement soulagés en le voyant reprendre son souffle. C’est toutefois durant ce moment que la noyade sèche peut survenir, en inondant tout de même les poumons, mais sans donner de signes tout de suite.

Mais sachez que la noyade sèche, si elle n’est pas traitée rapidement par les médecins, peut causer la mort de votre enfant en 72 heures.

Heureusement, il est possible d’identifier certains symptômes à temps. C’est pourquoi il est important en tant que parents d’apprendre à les reconnaitre.

L’enfant pourrait s’en sortir sans que personne ne se rende compte qu’il a avalé une trop grande quantité d’eau…

Photo: Capture d’écran – Pixabay

Mais après la baignade, les symptômes qui devraient vous alerter sont les suivants: 

-De la fatigue extrême

-Un teint grisâtre

-De la mauvaise humeur ou une humeur changeante de façon inhabituelle

-Des bulles qui sortent de la bouche de votre enfant

-Des difficultés respiratoires

Tous les symptômes mentionnés ci-dessus sont effectivement des signes d’un déficit d’oxygène au cerveau. Si vous avez le moindre doute, rendez vous immédiatement aux urgence ou contactez votre médecin.

Entre 2005 et 2015, ce sont 3 000 Américains qui ont perdu la vie à la suite d’une noyade sèche. Et l’on dit que dans la plupart des cas, si les parents avaient reconnu les symptômes de la noyade sèche plus tôt, la plupart de ces drames auraient pu être évités.

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Inline
Inline