Une femme doit se faire amputer un pouce parce qu’elle se rongeait les ongles

Si vous êtes de ceux et celles qui avez pris la mauvaise habitude de vous ronger les ongles, on vous a certainement répété de nombreuses fois au cours de votre vie que ce n’était pas bien! Or, nous allons maintenant vous partager une histoire qui risque fort bien de vous convaincre d’arrêter de le faire définitivement!

Courtney Whithorn est une femme de 20 ans et voilà que sa vie s’est transformée en véritable cauchemar après qu’elle ait appris qu’on devrait lui amputer un pouce. La raison? C’est que les médecins lui ont diagnostiqué une forme de mélanome très agressif.

Mais pour ajouter aux malheurs de Courtney, voilà qu’elle a aussi appris des médecins que selon eux, le mélanome se serait formé parce qu’elle se rongeait les ongles.

La jeune femme est originaire de Newton Aycliffe, mais depuis maintenant 9 ans, elle vit en Australie. Comme elle l’explique, celle-ci a commencé à se ronger les ongles après avoir subi de l’intimidation alors qu’elle fréquentait l’école primaire. Courtney avait fini par réussir à se débarrasser de cette très mauvaise habitude peu avant d’apprendre qu’elle souffrait d’un cancer.

Aux dires de Courtney, l’ongle de son pouce est devenue soudainement noire et au début, elle avait peur de le montrer à ses amis.

Puis, c’est après qu’elle ait enfin décidé de consulter un docteur qu’elle a appris la troublante vérité à propos de son ongle.

Les médecins ont tenté à plusieurs reprises de traiter le mélanome tout en évitant le plus possible de charcuter le pouce de Courtney, or après de nombreuses tentatives, ceux-ci ont dû prendre la lourde décision de procéder à une amputation.

Courtney explique: « Quand ils ont découvert que j’avais développé ce cancer parce que je me rongeais les ongles, ça m’a dévastée. Dans ma tête, je n’arrêtais pas de me dire que je m’étais faite ça à moi-même tout en sachant que je ne devais pas avoir cette façon de penser. Je n’arrivais tout simplement pas à y croire. Quand on pense à tous ces enfants qui se rongent les ongles, c’est à en devenir folle! »

Heureusement pour Courtney, elle peut au moins se réconforter en se disant que suite à l’opération, les examens médicaux ont démontré qu’il n’y avait plus aucune trace de cellules cancéreuses dans son corps.

Courtney ne souhaite pas faire paniquer qui que ce soit avec son histoire, mais elle espère au moins qu’elle encouragera certaines personnes à faire preuve de plus de prudence si jamais ils découvraient qu’un de leurs ongles s’était soudainement transformé de la sorte.

Source

Commentaires

Commentaires

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
Inline
Inline